Menu

No-Angoisse | Stop à l’angoisse, l’anxiété, le stress

profile-pic

Je me sens tellement mieux

Mérédith Augier

Ce plan est vraiment utile. Merci pour tout ce que vous me donnez et votre écoute. Je me sens tellement mieux aujourd'hui. Le test est très bien. J'ai fais des années de recherche pour rien ou presque et j'ai pris des médicaments en vain... et aussi tellement d'espoirs déçus avec les psychologues ! Votre site est une perle brûlante de vérité.

profile-pic

Vous m'avez sauvé la peau...

Romain F.

J'ai évolué dans le bons sens grâce à votre équipe. Vous n'y allez pas par quatre chemins. Vous ne m'avez pas traité comme un malade incurable... ça change. Votre aide est percutante et drôle ça fait du bien ! Vous m'avez sauvé la peau Diane, finis les dégringolades dans les crises d'angoisse.

Les 3 ​choses qu'on ne vous ​dit pas sur le traitement de l'angoisse

1 - Il ne marche pas

95% des gens traités par la médecine conventionnelle retournent à leurs angoisses, voire constatent qu'elles ont augmenté.

2 - Les médicaments actuellement utilisés sont dangereux

Ils provoquent après 3 mois une augmentation de la maladie d'Alzheimer de 51%. Ce taux passe à 80% après 6 mois ! *

3 -Il existe des méthodes. Vous ne les trouverez jamais chez les médecins.

Il n'existe actuellement aucune méthode efficace contre l'angoisse​ dans le monde de la médecine conventionnelle, parce ​qu'on part sur des postulats faux, de mauvaises bases. On considère l'angoisse et non la personne qui en souffre. Au contraire, d'excellentes méthodes existent, beaucoup moins compliquées, moins onéreuses et plus efficaces, sans médicaments et sans psy. Mais ces méthodes ne rapportent rien, ni aux laboratoires. C'est ce que vous allez découvrir ci-dessous.

*:​ Alzheimer n’a rien à voir avec le vieillissement et n'a rien d’une fatalité.

Elle n’existe pas dans les tribus de chasseurs cueilleurs qui ont conservé une alimentation et un mode de vie traditionnel, loin des toxines du monde moderne.

Lorsque le Dr Staffan Lindeberg a étudié les habitants de l’île de Kitava en Papouasie Nouvelle Guinée, il n’a observé aucun cas de démence sénile chez les plus de 65 ans.

Même au sein des pays développés, d’énormes différences existent : Alzheimer est 10 fois moins répandue au Japon qu’en Europe !

C’est bien la preuve que cette maladie est liée à nos comportements.

Les recherches les plus en pointes montrent que la maladie d'Alzheimer est liée à un état d’inflammation chronique de l’organisme, parfois silencieux… Or l’inflammation est presque toujours causée par un mode de vie qui laisse à désirer.

Certes, il existe des merveilles de la nature qui luttent contre l’inflammation et vous protègent d’Alzheimer : vitamine D, curcuma, oméga-3, myrtilles, thé vert, cannelle, etc.

Mais ces « remèdes » ne suffiront pas si vous négligez ​quelques ​règles de vie.

Pour commencer, il existe aussi un geste très simple à réaliser. A lui seul, il permet de réduire nettement votre risque de contracter la maladie.

Il s’agit d’éviter autant que possible de prendre des médicaments.

Car il n’y a plus de doute à présent : certains des médicaments les plus courants causent la maladie d’Alzheimer.

Et cela commence par les « benzodiazépines » censés lutter contre l’anxiété et l’insomnie : lexomil, xanax, valium, etc.

Somnifères et anxiolytiques :​ à eux seuls, ces médicaments sont responsables d’au moins 16 000 à 32 000 nouveaux cas d’Alzheimer en France chaque année.

Cette estimation a été réalisée à partir des travaux d’une équipe de chercheurs bordelais, publiés dans le prestigieux British Medical Journal (voir note).

Ce qu’ils ont montré est tout simplement effrayant : au bout de seulement 3 mois de prise de ces médicaments, le risque d’Alzheimer augmente de 51 %.

Après 6 mois, il bondit à 80 %.

Il vous suffit donc d’avaler ce type de pilules pendant quelques mois seulement pour voir votre risque de contracter Alzheimer être multiplié par deux !!

Et le pire est que ces médicaments sont hyper répandus : pas moins de 14 % des Français en prennent régulièrement.

Pire : passé 80 ans, près d’une femme sur deux se les voit prescrire par son médecin ! ​(voir note)

Alors qu’il existe des solutions naturelles plus efficaces dans la durée et sans le moindre effet secondaire contre l’anxiété et l’insomnie ! ​(voir note)

De même, des médicaments contre le cholestérol, contre des allergies, contre de simples maux de tête sont mis en cause.

Note: source sur Santé Corps Esprit

5 (PREMIERS) POINTS SUR LES ANGOISSES

Point n°1

VOUS N’ÊTES PAS NÉ AVEC VOS ANGOISSES

Vous n'avez pas été un nouveau-né à qui il fallait donner des anxiolytiques pour le calmer...Si ?

L'angoisse N'EST PAS une chose naturelle. Quand elle pousse une personne à ingérer des substances puissantes loin d'être dénuées d'effets secondaires très nocifs, il s'agit de ne pas la culpabiliser en lui disant que c'est elle qui a un problème, que c'est dans ses gênes, dans sa nature.

Cela la rend injustement et totalement responsable des effets délétères de ces médicaments et totalement responsable de son état.

Lisez ci-dessous les propos d'un "professionnel" de la santé lors d'une consultation

Une angoissée a rapporté à Diane les propos que lui a tenu son médecin. Elle se plaignait après lui de gros problèmes de santé suite à la prise d'une molécule récemment prescrite. Vous apprécierez vous même la qualité de la réponse du docteur...

Le médecin:

Vous n'allez pas mieux madame ? Vous allez même encore plus mal ? Ah. Vous êtes vraiment un cas a part... Moi, j'essaye de vous soigner mais, chez vous, c'est très difficile...c'est que, votre angoisse est spéciale, elle est vraiment perverse, dure, elle coule dans vos veines depuis trop longtemps.

Humiliations inacceptables et pourtant monnaies courantes

Revenons à la réalité car ses déclarations sont tout simplement mensongères. Plaindre et prescrire des psychotiques quelque soit votre type d'angoisse, est-ce là ce que doit faire un bon médecin ? Nous savons que non.

Regardez les photos que vous avez de vous de vous encore bébé. A moins que vos parents aient été absolument destructeurs, vous n'avez pas "poussé" avec une telle angoisse en vous prête à exploser une fois que vous auriez des problèmes à l'âge adulte.

CONSTAT: Pour les angoissés aujourd'hui il n'y a principalement croit-on que deux moyens de guérir: les médicaments et la psychiatrie. Or, ses deux moyens ont prouvé dans la majorité des cas leur inefficacité, pire, ils ont prouvé dans la majorité des cas leurs dangerosité. Le nombre de personne atteintes d'angoisse et d'anxiété chronique ne cesse de croître bien que la prise en charge médicale soit de plus en plus "précoce". Il y a de quoi s’interroger.

Point n°2

Contrairement à ce qu'on pense, toutes nos questions ont déjà trouvé une solution

En effet, depuis que l'homme existe, tout a déjà été vécu par d'autres avant vous.

L'Homme est poussé à régler ses problèmes. Il cherche et finit par trouver.

Oui, soyez-en sûr, même VOTRE problème, votre situation, votre angoisse, a déjà été vécue et réglée. Il n'y a pas d'inconnu. Diane, l'auteur de ce site, ne rencontre plus un seul nouveau cas depuis des années. Votre problème est commun à d'autres personnes.

Par contre, l'agencement de vos problèmes les uns dans les autres est unique. Parce qu'il n'y a pas deux êtres exactement comme vous. Réfléchissez: quand vous regardez un film : les lieux, l'histoire et bien sûr les personnages sont différents mais chaque élément séparé a déjà été vu et revu. Une poursuite en voiture ? Utilisée 50.000 fois. Un enlèvement ? Un divorce ? Un homme qui parle aux chevaux ? Tout a déjà été traité, à peu de choses près. En revanche, on n'a pas encore raconté l'enlèvement de l'homme qui parle aux chevaux juste après son divorce: cas spécifique. 

Bref: votre histoire est unique mais chaque souci, chaque symptôme est connu. Le scénario de votre vie est unique mais de très nombreuses scènes de ce scénario ont déjà été jouées par des tas de gens. Au détail, vos soucis ne sont pas inédits même si la tentation de le croire est grande.

On est beaucoup plus unique dans le bonheur que dans le malheur.  

Certains sont tentés de dire que c'est une évidence... pourtant, tous les discours populaires disent le contraire; ils disent:

"les angoissés sont nombreux certes mais ce sont des malades, des cas uniques, des exceptions."

Discours trompeurs car en réalité, le malheur, la douleur, l'angoisse vous fait entrer dans la banalité. Il y a des milliers et des milliers de gens dans la case des "angoissés"...

Dès que vous ne serez plus dans cette case, vous allez retrouvez votre véritable originalité... Vous allez vous échapper du filet. 

On ne s'en rends pas forcément compte mais, dans ce monde troublé, les choses sont inversées: les marginaux ne sont pas ceux qui ont des angoisses mais ceux qui n'en ont pas. Si vous voulez aussi sortir du moule, il va vous falloir sortir de vos angoisses.

La bonne nouvelle ? Si vous avez des angoisses AC c'est gagné. Ces angoisses spécifiques sont stoppées plus vite et plus facilement que les autres. Avec les bonnes armes, la victoire est massive et n'exige pas des années de thérapie.

Il faut pour cela le plan radical.

Je veux voir ce que vous me proposez

 Point n°3

VOTRE CORPS A SU PARFAITEMENT FONCTIONNER SANS ANGOISSE

Il ne demande qu'a re-fonctionner ainsi, sans angoisse. Il y va de sa survie. De même pour votre esprit. Il saura de nouveau le faire vite et bien. 

Avoir un bon équilibre nerveux et hormonal est essentiel pour chasser les angoisses. Occupons-nous de votre "CUISINE INTERNE". Épigénétique et médecine préventive nous servent à prévenir les émotions exagérées, inadaptées, afin de réduire le stress émotionnel conditionnel et à terme le supprimer. Ça à l'air compliqué ? Assurément PAS DU TOUT !  Le bon pas à pas et un peu d'espoir, c'est ce dont vous avez besoin. Il n'y a pas de fatalité malsaine, la nature favorise toujours la vie spectaculaire qu'elle a crée.

Votre anxiété, votre angoisse révèlent une chose importante

Elles sont un signal: vous êtes dans une impasse concernant au moins un aspect de votre vie.

Une impasse bien oppressante. On comprends enfin beaucoup mieux ce qui nous arrive quant on sait ce que veut dire LE MOT ANGOISSE. Vous allez être étonné. La vraie définition de l'angoisse est ici - Mais d'abord, voyons CE DONT les angoissés n'ont PAS besoin. 

Point n°4

LES ANGOISSÉS N'ONT PAS BESOIN QU'ON LES ÉCOUTE SANS FIN

Les angoissés ont besoin d'un peu d'écoute et d'empathie c'est vrai mais CELA NE SUFFIT PAS. Cette écoute, cette empathie devraient cesser rapidement. Pourquoi ? Parce que si elles durent trop longtemps, en cas d'angoisses conditionnelles, l'angoissé y laissera des plumes. Le bénéfice d'une écoute empathique au début se transforme souvent en piège avec le temps. 

Considérez bien ceci: le cerveau inscrit toujours plus profond en lui les pensées qui reviennent le plus dans ses circuits

C'est comme un trait dans le sable d'une plage: à chaque fois que vous repassez votre doigt le long de ce trait, il devient de plus en plus profond. Exactement comme c'est le cas quand on apprend quelque chose : la pratique régulière et renouvelée d'une activité enfouit profondément les savoirs liés à cette activité dans notre cortex cérébral.

La parole peut libérer un temps d'une manière plus ou moins efficace de certaines émotions fortes. Elle peut relativement soulager le cœur symbolique et le système nerveux sur le coup mais cette même parole circonscrit les pensées liées à ces angoisses toujours plus durablement et profondément dans le cerveau. Le cerveau souffre à tourner en boucle**. Voilà pourquoi les médicaments entrent dans la danse. Il n'y aurait plus d'autres moyens d’arrêter le disque rayé...

L'angoissé qui veut s'en sortir ne veut pas être écouté jusqu'à la fin de ces jours, il veut ALLER MIEUX

Il veut à nouveau avancer dans sa vie. Un angoissé, à moins qu'il ne fasse parti de ce groupe a besoin d'autre chose.

Imaginez un instant avoir de nouveau l'esprit clair, en pleine forme au petit matin pour entreprendre tous les projets que vous avez. Imaginez ressentir à nouveau, une bonne énergie, du calme, de la détermination, de la confiance. Cela changerait des levés difficiles n'est-ce pas ?

Les angoisses se réveillent avant vous et vous cueillent parfois au pieds du lit. D'autre fois, vous allez bien mais vous ne pouvez pas aller TRÈS bien car vous redoutez la prochaine crise, la prochaine période d'abattement. Les moments agréables ne sont vécus qu'à moitié, un rien peut venir tout gâcher et vous renvoyer dans votre angle, dans votre angoisse.

Point n°5

L'AIDE VIENT DOUBLEMENT DE L'EXTÉRIEUR

Diane veux que vous sachiez ceci:

J'étais comme vous. Je pensais être par nature anxieuse, inquiète, angoissée. L'angoisse morcelait ma vie... C'est du passé. J'ai sauvé ma santé, j'ai récupéré ma vie.

Comment ? En ayant assez d'attendre et d'espérer. Je suis simplement partie à la recherche de secours.

L'aide est venue de l'extérieur:

Il m'a alors été transmis de nouvelles données, de nouveaux paradigmes. Il m'a été donné de faire de nouveaux choix. Ces déclencheurs ont été ma chance. Vous pouvez passer votre vie sans que le train ne s'arrête devant vous. Tout le monde n'a pas cette chance, j'en ai été consciente dès que j'en suis sortie. Je témoigne ma victoire sur les angoisses à ceux qui restent angoissés, je ne veux pas que d'autres souffrent comme j'ai pu souffrir.

Les angoisses sont intolérables, injustes, destructrices. Ceux qui ont une saine soif de vivre le comprenne. Ils font dès lors ce qu'il faut pour s'en délivrer.

Cette personne qui m'a littéralement sauvé, ne voulait plus me voir dans la peine, elle était décidée à se battre avec énergie pour que je ne souffre plus d'angoisse. La façon dont elle si est prise m'a étonnée mais ça a marché.

Une bonne énergie contre l'angoisse

Cette énergie, je la reprend à mon compte, pour aider les autres à mon tour. Mais de manière plus organisée, plus systématique. Je ne veux pas sauver une ou deux personnes par an, je veux faire plus et Dieu sait que l'angoisse est répandue partout dans le monde. J'ai donc couché sur le papier un cheminement spécifique qui certes ne sauve pas toute la planète mais en tous cas aide tous ceux qui me rendent visite sur le site. Ce cheminement, il a fallu lui donner un nom. Je l'ai appelé : la coalescence. Ne vous attachez pas trop à ce nom. Pour l'instant, seuls les enjeux comptent.

Comment s'est passé cette renaissance ?

Mon anxiété de fond a disparu. Petit à petit, je me suis réveillée,  je suis sortie de la résignation, j'ai pu arrêter les médicaments qui me servaient de béquilles lors des moments les plus pénibles

Diane dit qu'elle a eu à se battre

J'ai changé bien des choses auxquelles je n'aurais jamais pensé toucher, mais j'ai réussi. J'ai vaincu de nombreuses années d'inquiétudes certes justifiées mais disproportionnées.

Quel a été le résultat ?

Grâce à ce rétablissement, elle a réalisé de très beaux projets et ce malgré de nouvelles difficultés qui bien sûr arrivent dans toute nouvelle vie. Mais ces difficultés étaient bien plus légères; elles n'étaient que de petits défis comparé à la situation infernale précédente. Nous vous le raconterons.

Dieu merci, je n'ai plus d'angoisse. Aujourd'hui, je brave avec assurance les difficultés, je les résous une à une, sans  peur, avec lucidité, calme et concentration. Je n'aurais jamais pu le faire avant mon rétablissement, avant de connaître ce cheminement intellectuel qui permet de sortir du labyrinthe. C'est simple: je veux que vous ayez la possibilité de faire ce cheminement à votre tour. Que vous vous débarrassiez des vos angoisses et des symptômes affligeants qu'elle font naîtront en vous. Ses angoisses vous font perdre ce qu'il y a de plus précieux dans la vie: forces, joie, beaucoup de temps et de moments agréables.

Surpris...

Nous avions du mal à y croire, pensant comme beaucoup que l'angoisse ne se guérissait pas ou pas vraiment. Nous avons donc décidé d'aller la voir et de l'interviewer.

Et voici le résultat de notre travail commun sur ce site. Un film documentaire à été tourné; ce film "Le labyrinthe des Angles" à déjà été visionné par des milliers de gens. Il est accessible aux personnes qui ont fait le questionnaire/test de Woigth Kampff ci-dessus. Si vous ne l'avez déjà fait cliquez sur le bouton : " Premières Questions " en haut de cette page. Vous découvrirez dans le film qui vous sera envoyé ensuite une interview de Diane et une vision inédites du monde des angoisses.
     

Vous saurez bientôt au fil des vidéos quel soulagement immense elle ressent comparé au bazar, au brouillard qui envahissait son esprit avant. Vous saurez  bientôt dans quel "paradis" elle vit autour du monde alors que tout semblait impossible. Son travail la passionne, elle a une vie de couple épanouissante, elle fait ce qu'elle voulait faire depuis longtemps et prépare de nouveaux projets. Tout ça sans angoisse, sans crise d'angoisse.

VOICI LA SEULE MANIÈRE DE VIVRE: VIVRE SANS ANGOISSES

C'est possible. Ce rétablissement est a la porté de chacun(e) d'entre vous. Des tas de gens y sont arrivés.

Il n'y a pas de cas impossible, tout est une question de méthode

Il vous faut seulement trois choses:

→ Savoir si oui ou non vous souffrez d'AC (Angoisses Conditionnelles) → Faites le Test de Noa Woight-Kampff → Expérimenter le cheminement spécifique pour briser l'angoisse→ Connaître les notions obligatoires pour éviter les rechutes

L'OUTIL CONTRE L'ANGOISSE EST ICI

Cet outil que nous mettons à votre disposition peut permettre à n’importe qui*** de sortir de l'AC. Il s'adresse à vous, même si vous ne souffrez pas de fortes crises. Si vous vous sentez bloqué, si vous avez l'impression de stagner, de subir plutôt que de choisir, faites, vous aussi, le test ci dessus.

Je veux voir ce que vous me proposez

L'origine de votre angoisse : l'enfance? le passé ? le psychisme ?

Beaucoup de gens pensent que leur  problème d'angoisse vient d'eux, de leur psychisme, de leur enfance etc. mais nous allons voir que l'angoisse est toujours une affaire de présent et d'avenir, beaucoup plus que de passé. Dans la plupart des cas, "l'intérieur" de la personne humaine est surtout pollué de longue date de diverses manières, et par des sollicitations ou même des agressions présentes.

Dans presque tous les cas que Diane a eu à observer, l'intérieur était éventuellement touché, peut-être pas tout à fait « sain » mais il était sauf, c’est-à-dire qu’il pouvait se régénérer.

On peut toujours se régénérer

Cela signifie que certains aspects de votre vie réclament particulièrement votre attention, des éléments déclenchent vos symptômes. Votre corps réagit presque toujours correctement à ce que votre esprit juge préjudiciable. Quand ce n'est pas le cas, quand il développe des phobies, des paralysies comportementales, des symptômes cardiaques, des insomnies, des pleurs, la peur de tomber encore plus malade etc. il est grand temps de l'aider. Dans plus des 3/4 des cas, l'angoisse cède. La pénible angoisse, suceuse de vie, "vampire" de votre vitalité va reculer d'abord puis disparaître.

La perspective d'un changement heureux détruit l'angoisse progressivement.

On observe que l'angoisse authentique disparaît plusieurs mois après que les motifs de l'angoisse aient été entièrement éliminés; on sait donc que la guérison prend un peu de temps mais ce n'est pas un problème. Diane à l'habitude de dire pour résumer son travail : 

L'angoisse s’apaise à la douceur présente ; le désir féroce d'un avenir doux la fait cesser entièrement 

Cette pensée est logique: ce désir concret, réalisable, entraîne rapidement le retour de la santé, de l'énergie et des idées claires. A leur tour, ces idées se transforment en actes. Ceux-ci pour finir transforment la volonté en réalité.

Pourquoi ? parce qu'il oblige ce désir à l'élaboration d'un plan pour l'avenir. Un plan simple basé sur quelques points centraux notamment ceux-ci: les axiomes fondamentaux du bien-être chez l'être humain.

Nous verrons cela en détail. Nous ferons aussi un peu de biologie.

Certaines choses dans le quotidien sont revues. Le stress épuisant laisse en quelques mois place à des inquiétudes saines, non agressives.

Qu'arrivera-t-il quand vous serez enfin débarrassé de l'angoisse ? L'apaisement d'abord puis n'ayons pas peur de l'annoncé comme une prophétie digne de foi : le plein plaisir de vivre. Vos projets aboutiront, votre vocation pourra reprendre. Il n'y aura plus d'angoisse pour empêcher la réalisation de ce que vous êtes capable d'accomplir.

Qu'est-ce qui est possible ?

Voilà ce qui est possible: vous sentir à nouveau debout d'une façon certaine et durable pour faire ce que vous voulez. Ça ne tient qu'à vous. Sachez encore une fois que des tas de gens y sont arrivés. Vous allez y arriver.

Seul ? Jusque là ça n'a pas marché. Malgré tout ce que vous avez pu faire, vous n'êtes pas encore libre de ces angoisses insupportables. C'est pas à pas que l'on va vous en sortir, en nous battant de la bonne manière, même si au commencement vous êtes fatigué; surtout si vous êtes fatigué. Vous vous en sortirez. L'abattement, la tristesse que laissent les crises d'angoisses ne sont pas éternels. Il y a des points faibles en tout.

Facile ? peut-être pas, mais... 

possible. Quel autre choix avez-vous ? Une chose est sûre c'est que vous ne saurez jamais si cela marche sans avoir vous même essayé. Il n'y a pas de méthode parfaite mais il y a des méthodes cohérentes, enrichissantes et dénuées d'effet iatrogène.

Nous ne vous disons pas que ce sera facile

Ce sera un grand moment dans votre vie. Vous allez la regardez bien en face en vue d'une nouvelle loyauté envers vous même.

Sachant tout cela, Il est plus que temps d’arrêter de vous raconter des histoires: si vous continuez à mettre un couvercle sur vos angoisses à coup de fuite en avant, de médicament ou d’épanchements larmoyants sans fin avec ou sans psy, vous serez dans le même état dans 10 ans. VOTRE véritable vie aura toujours été contrecarrée, empêchée.  

Je veux voir ce que vous me proposez

UN MOT DE L'ÉQUIPE:

Diane réussit à aider tant de gens.Dénouant les fils de votre histoire présente, elle vous offre des solutions. C'est sa spécialité. Elle libère. Le rétablissement est à votre portée. Ce n'est ni une magicienne, ni un professeur de Harvard. C'est une femme, une mère, une voyageuse. Mais elle est aussi une redoutable tueuse d'angoisse.

Diane-no-angoisse.com

DIANE est l'auteur de ce site


Je suis Rémy, je l'aide avec toute l'équipe.

Autre vidéo pour comprendre: https://www.facebook.com/pierre.perant/videos/10152660738217834/

*Test de Voight-Kampff-Noa : test spécialement conçu pour ce site par Diane et les plus grands spécialistes mondiaux de l’angoisse. C’est le test le plus abouti du monde, proposé ici en exclusivité (tous droits de reproductions strictement réservés)

**Marre de raconter encore et encore votre histoire et vos symptômes ? c'est bon signe. Votre angoisse butte dès à présent sur ce site. Vous savez ce que vous pouvez faire. Si vous n'avez pas encore pris un peu de temps pour vous, c'est à dire pris le temps de faire le test, allez-y. Cliquez sur > Première question< en haut de la page. Questionnaire test publiquement anonyme et gratuit

***Si vous avez une pathologie sévère, ce n'est pas de mon ressort, je ne pourrais pas vous aider car je n'y suis pas autorisé. Consultez préférentiellement un médecin. Par contre, si vous n'avez pas de pathologie suffisamment grave diagnostiqué par un neurologue, contactez-nous. Occupons-nous de ce problème.

****Pour les mineurs, enfant et adolescent, l'inscription est possible ainsi qu'un échange par mail. Une conversation avec le parent sera demandée avant une conversation via Skype ou Messenger.


Diane dédie no-angoisse à celle qui lui a appris l'art d'écouter, de transmettre et d'espérer toujours, sa mère Françoise B.

  • depose dit :

    Je ne suis pas dans un état catastrophique mais je suis un anxieux général et j’ai énormément de mal à lâcher prise. Mon stress m empêche d entreprendre beaucoup de choses dans ma vie.
    comment vous y prendriez vous pour remédier à cela?

    merci

    Vincent

    • Diane dit :

      Bonjour Vincent,
      vous me précisez ne pas être dans un « état catastrophique ». Vous vous occupez de vous à temps. Si vous prenez les bonnes mesures, vous n’en arriverez jamais là. Pour le moment, vous reconnaissez vivre dans un état d’anxiété généralisée et ce n’est pas rien. Vous avez des tas de beaux projets à mener mais le stress vous bloque. Pour vous aider, il me faut plus de précision sur votre état actuel car je sais ce qu’il n’est pas mais alors, quel est-il ? Il faut savoir où on en est précisément de nos angoisses pour savoir sur quoi il faut agir. Si ce n’est déjà fait entre temps, faites-le test. C’est la porte d’entrée. C’est le premier outil. Il est pour l’instant en libre accès sur la page d’accueil. Cliquez sur « première question ».

  • Sylvie dit :

    Bonjour

    Merci pour ce site qui donne du réconfort rien que de vous lire ………. Voilà mon problème un gros stress généralisée qui donne à l ‘arrivée des attaques de panique très forte ……… Je lutte tant que je peux mais aujourd’hui je n ‘en peux plus de me sentir dans l ‘insécurité partout chez moi et pire à l ‘extérieur ….Je fais bonne figure car je continue à travailler mais c’est de plus en plus dur, je suis pas loin de toucher le fond

    Merci de m ‘aider

    Sylvie

    • Diane dit :

      Bonjour Sylvie, merci de me contacter urgemment en message privé à: contact[@]no-angoisse point com.

  • FG dit :

    Bonjour…

    J’étais de nature anxieuse….mais un évènement m’a fait basculer dans l’angoisse et même l’attaque de panique…
    Une simple opération, qui a eu des répercussions physiques et chimiques, avec une grosse crise de tétanie à l’hôpital demandant une intervention d’urgence….Et depuis, les troubles anxieux se sont installés…Le sensations dans mon corps déclenchent des malaises et des crises d’angoisse…et ces sensations je les ressens principalement quand je suis inactive…dans mon lit, dans une salle d’attente…dans une église…etc….J’essaie de trouver des solutions pour m’en sortir….et je me prends en main….Je découvre aujourd’hui votre site..je suis curieuse d’en apprendre davantage que je ne sais déjà ( vu que j’ai longuement lu et étudié le sujet…)
    Bien à vous.

    • Diane dit :

      Continuez de prendre un traitement ?
      Avez-vous pu depuis vous détoxifier ? puisque je sais par expérience, que les crises de tétanie sont très liées à la prise de médicaments .
      Malgré l’anxiété de fond qui s’est installée et les angoisses qui surviennent, vous êtes claire, lucide, logique, posée et déterminée. Le test de Voight-Kampff Noa va vous donné beaucoup d’éléments. Nous allons pouvoir avancer suivant votre résultat.

  • Philippe dit :

    Merci d’offrir des alternatives à une médecine qui, avec ses médicaments, transforme des gens sains en malades.

  • Marie dit :

    Bonjour.. ça fais cinq mois que je suis angoissée mais bien pire ils me disent que je suis devenu agoraphobe.. je ne vis plus, obligé de quitter mon travail car j’ai des vertiges du matin au soir (même à la maison..) je ne conduis plus, j’ai des migraines affolente et j’en passe.. je vis au crochet de mon petit ami et j’ai bien peur qu’il parte car il commence à en avoir marre.. plus de revenus de ma part donc vie très difficile.. je sais plus quoi faire si quelqu’un pourrait m’aider.. je suis sous Xanax, tanganil (qui me font rien..) et je vais aller faire des thérapies dans un centre pour personnes anxieuse..

    Marie, 21 ans.

    • Diane dit :

      Marie, vous n’êtes pas ce que les gens disent de vous, vous n’êtes pas un diagnostic. Au risque d’être triviale, si je vous proposais 10 000€ par mois, croyiez vous qu’il y aurait une chance pour que votre état s’améliore assez vite ? Il y a quelques mois vous n’aviez pas ces problèmes, c’est un bon indice pour déterminer une angoisse conditionnelle passagère. Vous dîtes que vous ne « vivez plus », c’est vrai, pour le moment votre vie est chamboulée mais elle ne s’est au contraire peut-être jamais autant manifestée. Ces médicaments inefficaces étant de puissants et dangereux psychotropes, il vous faut les réduire tout de suite, puis les bannir de votre trousse anti-stess et fatigue. N’en attendez rien. L’alimentation et des produits manipulés au travail sont très souvent source de toxiques qui détruisent le système nerveux, il faut se pencher sur ces aspect là aussi. Je vais vous donner accès au Test de Voight kampf Noa, Marie. Ce n’est pas tant le résultat du test qui importe mais ses questions. Il arrive souvent qu’elles dégoupillent d’emblée un, voir des éléments déterminants. Ce n’est pas un test de magazine, nous l’avons élaboré spécialement pour ce site et la suite du parcours, vous ne le trouverez nulle-part ailleurs. Inscrite, vous allez recevoir tout cela.

  • >

    EN FINIR AVEC LES ANGOISSES: LE PLAN


    ​SANS MEDOCS, SANS PSY​
    ​​voyez une première vidéo Dans 15 secondes

    Je remplis les deux fenêtres