6 ingrédients pour continuer à bien nourrir votre angoisse anxiété chaque jour

Il y a des dizaines de comportements toxiques, de défauts, d'ingrédients qui alimentent l'angoisse anxiété.

Six défauts sont prioritairement démasqués puis expliqués dans cet article :

1Prendre les choses trop personnellement

2Agir comme une victime

3. Avoir des pensées négatives obsédantes

4Manquer de contrôle émotionnel

5. Montrer de la dureté ou de la cruauté (ou manquer d'empathie et de compassion)

6Avoir besoin de validation constante

angoisse anxiété

Nous constatons les dévastations que ces comportements induisent sur les relations, la réussite professionnelle et le bien-être de l'individu

Soyons réalistes - nous avons tous agi de manière préjudiciable, toxiqueà un moment ou un autre (aucun de nous n'est immunisé). Mais certaines personnes réussissent à être moins concernées  par ces attitudes négatives. Elles ont donc moins d'angoisse anxiété.

Que votre comportement toxique soit un phénomène fréquent, ou qu'il survienne une fois de temps en temps, il est essentiel pour votre bonheur et le succès de votre rétablissement de reconnaître quand vous vous comportez mal, et d'étouffer cette manifestation négative quand elle émerge.

Scotchez cette liste sur le frigo ou sur votre miroir dans la salle de bain. Les rappels salutaires quotidiens sont de l'or dans le trésor qui achète votre liberté.

En détail : les six comportements toxiques qui engraissent (probablement) votre angoisse anxiété

1Prendre les choses trop personnellement

Les gens sont toxiques quand ils croient que ce qui se passe autour d'eux est une attaque directe contre eux ou les concerne personnellement. Or, ce que les gens disent et font nous en apprennent beaucoup plus à leur sujet qu'au vôtre. Mais vous prenez trop rapidement les choses pour vous et cela augmente votre angoisse anxiété.

En fait, les réactions d'autrui à ce que vous dites et faites dépendent de leurs filtres et de leurs points de vue, de leurs blessures et de leurs expériences : ils ne sont pas mauvais mais subjectifs. Vous devez bien comprendre que leur subjectivité est différente de la vôtre. Car se sentir impuissant face aux réactions d'autrui alimente la frustration, qui fait à son tour le lit d'une angoisse anxiété.

Il est vrai que les gens n'entendent pas la même chose que vous. Qu'ils pensent que vous êtes le meilleur ou croient que vous êtes le pire relève davantage de leur personnalité que de la vôtre. Cela ne veut pas dire que nous devrions être narcissiques et ignorer toutes les remarques d'autrui. Mais la plus grande partie de l'angoisse anxiété, de la déception et de la tristesse dans nos vies vient de notre tendance à prendre les choses personnellement, alors qu'il est beaucoup plus productif et sain de laisser les autres exprimer la bonne ou mauvaise opinion qu'ils ont de vous. 

Mieux vaut fonctionner avec notre propre gouvernail que selon le regard d'autrui. Plus vous êtes dans le vrai (et cela est facilement mesurable), moins l'avis d'autrui importe. Ainsi, si l'autre vous blesse ou si vous blessez l'autre, intentionnellement par réaction, alors c'est que vous n'êtes pas complètement  bien en accord avec vous-même. Donnez-vous comme guide votre propre intuition, cela vous débarrassera du poids de l'opinion des autres et votre angoisse anxiété diminuera. 

angoisse anxiété

2Agir comme si vous étiez une victime

  Un autre comportement toxique consiste à se plaindre en permanence. En effet, cela alimente votre impression de victimisationCroire que vous êtes une victimeque vous n'avez aucun pouvoir à exercer sur les autres ni sur la direction de votre viec'est une position toxique qui vous coince et qui génère de l'angoisse anxiété.

Attendez-vous d'une certaine manière un sauveur, un chevalier merveilleux, un héros justicier, ou tout simplement des amis qui penseront comme vous ? Mais croyez-vous que de telles personnes idéales s'intéresseront à vous si vous cultivez cet art d'être victime ? Elles iront vers celui ou celle qui a décidé de se regarder en face, de prendre en main sa vie, d'être courageux et volontaire, qui ne passe pas son temps à se plaindre. Naturellement, nous pensons au Sauveur : Il vous veut déterminé à ne plus rester dans la jérémiade. "Aide-toi et je t'aiderai."

Le pouvoir de nos comportements contre l'angoisse anxiété

Nous avons accès à beaucoup plus de pouvoir, d'autorité et d'influence sur nos vies que nous ne le pensonsLorsque vous arrêtez de vous plaindre et que vous refusez de vous considérer comme une victime malheureuse, vous voyez que vous êtes plus puissant que vous ne l'aviez réalisé. Mais cela est possible seulement si vous choisissez d'accepter cette réalité.

3Pensées négatives obsédantes

 Il est très difficile d'être entouré de gens quand ils parlent sans cesse des choses terribles qui arrivent ou qu'ils anticipent, des affronts qu'ils ont souffert, de l'injustice de la vie, etc. Ces personnes refusent de voir le côté positif de la vie et de tirer des enseignements positifs de ce qui se passeLe pessimisme est une chose ennuyeuse - mais rester perpétuellement enfermé dans des pensées négatives en est une autre : c'est le négativisme, qui est un terrain propice au développement de l'angoisse anxiété. Cette manière de vivre est biaisée et vous enferme, mais vous pouvez changer cela !

angoisse anxiété

4Manquer de contrôle émotionnel

 L'incapacité à gérer vos émotions est toxique pour tout le monde autour de vousNous pensons à ces personnes qui explosent de colère et de larmes au moindre petit problèmeCrier sur l'employé de l'épicerie quand la queue est interminable, s'agacer sur un fonctionnaire pour une petite erreur administrativeperdre votre sang-froid avec votre fille qui a renversé le jus de fruit collant sur le plancher.

Si vous trouvez que vous êtes trop émotifvous avez besoin d'une aide extérieure pour vous aider à prendre le contrôle de vos émotions et à comprendre ce qui est à la racine de votre hyper-émotivitéIl y a plus que ce qui apparaît sur la surfaceUn point de vue extérieur qualifié peut faire des merveilles et vous aider à mieux contrôler vos émotions.

5Cruauté (ou manque d'empathie et de compassion)

 L'un des comportements les plus toxiques, c'est la cruauté, signe d'un manque total de préoccupation ou de compassion pour les autresNous le voyons tous les jours en ligne et dans les médias. Certaines personnes vampirisent les cœurs grâce aux réseaux sociaux, sont terriblement cruels et nuisibles à d'autres simplement par plaisir sexuel ou autre, pour exercer un pouvoir ou en retirer un autre intérêt. Ils se justifient par des pirouettes sentimentales, des pulsions irrépressibles, des bons sentiments qui endorment.

Ils sont en fait lâches, en utilisant leur anonymat ou leur supériorité intellectuelle comme un bouclier, ou leur responsabilité comme  un droit (ce qui est exactement le contraire de la justice). Les excuses faciles, les dédouanements hypocrites vous sont servies par des gens en fait très angoissés. Ils ont un masque. Ces angoissés là sont en plus des individus froids et rigides. Ne soyez pas comme eux.

Cruauté, coups bas et rumeurs sont toxiques, tout comme la médisance si facile à une époque où l'on ne risque plus le duel à l'épée (les gens faisaient nettement plus attention à tenir leur langue quand ils risquaient des corrections.

Si vous vous trouvez poignardé par quelqu'un, changez de cap. Secouez la poussière de vos sandales et oubliez ces gens sans remords. Il convient de trouver la compassion dans votre cœur et de ne pas l'exposer à la malveillance. Nous sommes tous dans le même bateau.

Ces comportements liés au besoin abusif de reconnaissance

6Avoir besoin de validation constante

 Last but not least, les gens qui recherchent constamment l'approbation des autres sont épuisants pour leur entourageCes hommes et ces femmes, qui ne peuvent rien faire sans l'aval et l'encouragement des autressont involontairement toxiques.

Sachez-le pour vous-même. N'attendez pas trop des autres. Ils n'ont pas à valider vos choix, surtout lorsque ce que vous leur donnez n'est rien en comparaison de ce qu'ils vous donnent. Sauf s'il s'agit de quelqu'un dont c'est le métier et que vous payez. Car, reconnaissez-le, vous vous êtes habitué à profiter des choses gratuitement ou sans faire de gros efforts.

Or, cela coûte toujours à quelqu'un. Il y a eu du travail pour faire ce blog par exemple, et non, Diane n'est pas censée être nuit et jour à votre service dans la mesure où vous ne vous êtes pas engagé à suivre son accompagnement. Non, l'administrateur de tel site n'a pas répondu à votre message car il a peut-être un énorme travail ailleurs et il ne vous doit rien (l'avez-vous chaleureusement remercié pour avoir mis à votre disposition l'énorme masse d'informations dont vous avez profité ?).

De même, le jeune commercial de la boutique n'est pas censé vous délivrer des conseils au-delà de son produit ou passer un quart d'heure à vous vanter les mérites d'un parfum sur lequel sa marge ne sera que d'un euro ! (C'est du vécu, croyez-nous !) Non, la boutique n'est pas censée gérer la file d'attente aussi facilement que ça et d'ailleurs, alors que vous râliez d'attendre il y a 5 minutes, vous faites perdre un temps précieux aux clients derrière vous en traînant quand il s'agit de payer et sortir (qui n'a pas croisé des personnes qui se comportent ainsi ?)

Un ami, gérant d'un grand magasin, nous racontait qu'il est fréquent que les gens soient d'une exigence folle avec lui au motif qu'il est commerçant, comme si c'était une race spéciale qui doit être soumise au bon vouloir du client roi. Alors que le commerçant est un miracle dans une société qui récompense si peu les efforts !

angoisse anxiété

Comportements égocentriques, égoïstes

Vous exigez beaucoup de compréhension, peut-être même de félicitations : cela est toxique. Solidarité, oui, mais chacun a sa vie. Et priorité aux échanges loyaux. Vous attendez d'autrui ? Que lui donnez-vous ?

Et bien sûrsi vous êtes aux prises avec un de ces points, sachez que vous n'êtes pas seul : c'est notre cas à tous, tôt ou tard, à des degrés variables.

Comment en venir à bout ?

Nous vous l'expliquerons bientôt mais pensez déjà à un premier élément : l'alimentation. L'intestin est perforé et laisse passer toutes sortes de matières dans le sang, qui remontent au cerveau. On dit souvent: "La mort vient par le côlon." La première chose sera de réparer l'intestin en changeant petit à petit certaines de vos habitudes alimentaires. Moins vos entrailles sont putrides, moins vous risquez d'être cafardeux.

Attention : cela ne suffira pas, en primer lieu vous devez rassurer votre cœur. C'est lui qui empêche le chef d'orchestre de l'organisme (le creveau) de bien travailler. C'est lui qui vous amène ces pensées polluées.  Pour rassurer votre cœur, rendez vous sur cette page:

Diane


Avec ses enfants, elle parcourt le monde et plus particulièrement l'Asie depuis 2016, fuyant sans un sous, des menaces conjugales et l'engourdissement d'une société française autrefois exceptionnelle. Spécialiste et auteur, elle travaille sans relâche pour aider de nombreux enfants et adultes angoissés grâce à son site No-Angoisse et à sa participation à d'autres blogs référents sur le net. Elle combat ces poncifs sociétaux parmi les plus délétères: la surmédicalisation, la psychiatrisation de milliers de gens "sains d'esprit" et milite pour que les gens prennent conscience d'une nouvelle forme de tyrannie extrêmement toxique : la tyrannie du Cœur.

Diane No-Angoisse

Related Posts

Facteurs environnementaux source d’angoisse

Angoisses: Les gens, les Parents toxiques

Page [tcb_pagination_current_page] of [tcb_pagination_total_pages]

  • Oui je me reconnais à des degrés divers dans chacun de ces comportements. Prendre les choses trop personnellement à été le défaut le plus difficile à gérer pour moi.

    Reply

  • Bonjour Diane, je cherchais sur votre site des informations par rapport à la boulimie, je suis tombée sur cette page alors je vous écris ici. Je suis dans un cercle vicieux depuis 30 ans, je mange quand je me sens mal, je suis mal de manger, je culpabilise de manger, de me sentir mal. Avec le coronavirus, la perte d’emploi, moins d’argent, faire attention au budget de nourriture, c’est pire je suis au bout de tous mes efforts, psy, médications, nutritionnistes, j’ai tout fait…je mange, je grossis, je maigris en me faisant violence, je me motive, me démotive, je n’en peux plus de moi même pour finir ! J’espère que vous pourrai m’aider.

    Reply

    • Bonjour, Martine. 30 ans d’angoisses ? et tous ces traitement… Il y a de quoi perdre courage. Si vos angoisses sont conditionnelles, on va pourvoir avancer même sur votre problème de boulimie car la réponse « boulimie » peut être progressivement remplacée. Il va falloir intégrer un autre échappatoire. La moindre victoire vous fera faire des bonds sur la voie d’une vie sans angoisses. Les inquiétudes font la preuve de notre désir que tout se passe bien. L’angoisse signe un désir que tout soit mille fois mieux ! Vous êtes bien plus dans la vie que vous ne le croyez. Un rien peut faire basculer un esprit, une vie. Faites le test puis télécharger le document maître n0 1. Vous n’êtes pas une boulimique ici ! vous êtes une angoissée qui a de l’avenir.

      Reply

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

    Envoyer un message à Diane, maintenant 

    >