Angoisse conditionnelle, qu’est-ce que c’est ?

L'angoisse conditionnelle est une angoisse vaincue sans psy, sans médocs.

  • Pour savoir si vous avez une angoisse conditionnelle c'est ici

On sait aujourd'hui que des milliers de personnes sont traitées à tords pour dépression ou anxiété généralisée. Voilà qui est parfois dramatique : on se trompe de diagnostic. On ignore cette forme d'angoisse. Sensible à des modifications précises des conditions de vie, son traitement ne requiert dans la majorité des cas ni médicaments ni psy. Épargnez votre capital survie !

Combien de personnes sont concernées ?

L'angoisse conditionnelle est la forme la plus répandue d'angoisse dans le monde

Elle présente chez les personnes qui en souffre trois caractéristiques majeures :

1/ C'est une angoisse activée par les conditions de vie présentes de l'angoissé.

C'est une angoisse circonstanciée. Certains patients parlent d'eux même d'angoisses additionnelles en voulant dire conditionnelle.

Qu'est-ce qui dans les conditions de vie présentes peut déclencher ces angoisses ?

Les personnes, la situation,  l'ambiance, les moyens, un ou plusieurs facteurs décisifs, déclenchent votre angoisse.

Un conjoint pervers produira une angoisse conditionnelle dans certains cas.

Un manque d'argent produira une angoisse conditionnelle dans certains cas.

Vous comprenez le principe.

2/ C'est  une angoisse "positive"

Toute angoisse est difficile à vivre et doit être soignée. Mais, la grande majorité des angoisses conditionnelles ne sont pas des angoisses mortifères négatives. Elles sont des angoisses "alertes" qui prouvent que le psychisme même s'il a été touché est sauf, quasi totalement sain d'un point de vue physiologique. Ainsi avoir des angoisses conditionnelles c'est avoir des problèmes importants mais sans en être devenu fou ou malade psychiquement. Votre psychologie va bien. Vous me rétorquerez peut-être: "non! moi ça ne va pas du tout psychologiquement : je n'ai pas le moral, je ne dors plus la nuit, j'ai des pensées négatives, je vais mal dans ma tête. Tout cela est vrai. Pourtant on peut paraître dépressif et malade sans l'être. On peut se sentir dépressif, malade anxieux sans l'être. Pourquoi puis-je affirmez ça ?

L’angoisse conditionnelle est une bonne réaction de défense devant ce qui est un danger vital ou une menace d'échec. C'est une peur de ne pas être à la hauteur du don de la vie qui nous a été fait. La peur d'un gaspillage, la reconnaissance que la vie n'a qu'un temps, et la frustration de le perdre, tout cela est traumatisant. L'angoissé conditionnel investi sa vie au maximum, il la sur-investi.

Lorsque certaines choses lui indiquent qu'il fait fausse route, l'angoissé se trouble et lorsqu'il ne trouve pas les solutions pour s'en sortir, il finit par être angoissé et parfois, fait des crises d'angoisses. 

L'angoissé conditionnel

Là où les dépressifs disent: "la vie ne vaut plus la peine d’être vécue, elle me fait trop souffrir" les angoissés disent : "la vie vaut tellement d'être vécue que je dois la vivre admirablement, et je souffre de la souffrir, je souffre de ne pouvoir la vivre mieux".

3/ En se sens, l'angoisse conditionnelle est une angoisse éphémère résolvable

En quoi se différencie-t-elle des autres angoisses ?

 

Les angoisses physiologiques

Sauvez = partager
>