Diagnostic angoisse ou comment sauver 1,5 million de vies

Que valent vraiment les diagnostics médicaux ? Connaissez vous l'anamnèse ? Saviez-vous que les diagnostics médicaux sont appelés "l'angle mort de la médecine" ? Que valent les diagnostics angoisse, les diagnostics de la depression ? Avez-vous été correctement diagnostiqué ? Autrement dit, la maladie que vous êtes censé avoir est-elle la bonne" ? 

Pour répondre à cette question, voyons d'abord que ce que valent les diagnostics médicaux toute maladies confondues. Pour ce faire, parlons moyens. En effet, dans l'histoire de la médecines conventionnelle, les médecins n'ont jamais été aussi bien outillés pour établir leurs diagnostics:

  • Examens sanguins,
  • Critères du manuel DSM, questionnaires ciblés,
  • Examens ionisants (mammographie, tomodensitométrie (scanner, ou CT-scan),fluoroscopie),
  • à base d'ultrasons (Échographie, Doppler (exploration des flux sanguins)), 
  • Resonance magnétique (IRM),
  • Rayons X ou radiographies (ondes électromagnétiques de hautes fréquences),
  • Médecine nucléaire (sans rayonnements ionisants mais avec ingestion d'une très faible dose de produit radioactif),
  • Recherche de marqueurs génétiques,
  • Biopsie,
  • Ponction lombaires,
  • Amniocentèse,
  • Coloscopie,
  • Fibroscopie,
  • Scintigraphie,
  • Tests de la pression artérielle,
  • Monitoring,
  • Cardiographie,
  • Contrôle glycémique,
  • Frottis
  • Coronarographie et bien d'autres

Avec de tels moyens, c'est bien légitimement que l'on pense que notre médecin à peu de chance de se tromper. Notons au passage que ces examens ne sont pas indemnes d'effets secondaires. Beaucoup se font en milieu hospitalier et nous savons que les maladies nosocomiales 

anamnèse (ou histoire de la maladie) : c'est l'étape la plus cruciale de la consultation. Le médecin y écoute son patient, d'abord librement, puis en l'orientant par des questions. L'anamnèse permet de connaître les antécédents du patient, les symptômes ressentis, l'ancienneté de la maladie et son évolution, les traitements déjà suivis, les attentes du patient...

Les diagnostics médicaux sont-ils fiables ? Avez-vous été correctement diagnostiqué ? 

L'angle mort en médecine:

Trad vidéo
https://youtu.be/Y0GHWogx0eg

https://www.vexplode.com/en/tedx/the-blindspot-in-medicine-or-how-to-save-1-5-million-lives-jama-nateqi-tedxdonauinsel/

00:01:53In fact, one in seven diagnoses are misdiagnoses.

Permettez-moi de vous présenter un patient, un garçon de trois ans.

Un jour, il a commencé à grogner contre ses pairs et ses parents sans raison apparente.
C'était assez inhabituel pour lui, car il était plutôt une personnalité timide.
Au début, ses parents pensaient:
"C'est juste normal, ça fait partie de son développement."
Mais peu de temps après,
il a également commencé à crier, pendant des heures, comme s'il souffrait.
Mais il ne criait pas, il regardait fixement dans l’espace.
Il est devenu dépressif et suicidaire. À l'âge de cinq ans, des pensées terrifiantes de mort le tourmentaient.
Chaque fois que le mot «mort» lui venait à l'esprit,
il s'est fracassé la tête contre les fenêtres et le verre
afin de tirer de ses pensées.

Mais quelle est la cause d'un diagnostic erroné ? C’est la désinformation.
Les médecins doivent considérer plus de 20 000 maladies à la fois, et c'est plus qu'ils ne peuvent gérer.
Alors, que pouvons-nous faire à ce sujet?
Les connaissances médicales ont déjà été publiées,mais il est vraiment difficile de récupérer les bonnes données
en temps opportun.
Vous pourriez aller chez un spécialiste,
mais ils ne sont spécialisés que sur quelques maladies.
Vous pouvez également essayer de mémoriser les 20 000 maladies,
avec leurs millions de connexions, aux symptômes, à la science et aux statistiques.
Bonne chance avec ça.
Il existe déjà d'excellentes approches.
Les entreprises ont essayé d'établir ce que l'on appelle des déclencheurs de symptômes
depuis les années 1970.
Cependant, leurs bases de données sont mais beaucoup trop petites
afin de fournir une précision suffisante,
et en outre, leurs résultats sont souvent triés par ordre alphabétique,
ils ne sont donc pas non plus utiles au médecin.
Nous avons développé «Symptoma», un moteur de recherche de maladies.
Les médecins saisissent les symptômes, l'année de naissance et le sexe,
et ils reçoivent une liste de causes correspondantes,
triés par la probabilité pour le cas spécifique,
selon notre base de données.
C'est de la haute technologie.
Nous avons investi sept ans dans la recherche et le développement,
et jusqu'à présent, nous avons établi
la plus grande base de données sur les maladies au monde, avec 20 000 maladies
et des millions de liens avec les symptômes, la science et les statistiques.
Notre algorithme propriétaire fournit les résultats de manière intelligente
afin que les médecins puissent réellement gérer et traiter les informations.
À l'époque, lorsque nous avons commencé, les experts nous ont dit
il est impossible de surmonter ce type de technologie.
Et ils ont fait référence
que depuis les années 1970, les entreprises ont tenté de le faire et ont échoué;
y compris des sociétés telles que Google ou IBM Watson, essayait toujours.
Nous avons alors pris une décision consciente que l'échec n'est pas une option,
et nous devons réussir
parce qu'il y a trop en jeu ici, et nous l'avons fait.
Après sept ans, des experts de premier plan
et même la Commission européenne a reconnu le symptôme
comme l'une des solutions numériques les meilleures et les plus prometteuses dans les soins de santé.
Revenons donc à notre patient.
Par hasard et par chance seulement,
ils sont tombés sur une information cruciale
que son état pourrait être le diagnostic appelé "PANDAS",
une maladie auto-immune rare.
Le traitement est simple antibiotique, les résultats: dramatiques.
En quelques jours, sa peur a disparu,
et il a de nouveau souri, pour la première fois en près de quatre ans.
En quelques semaines, tous ses symptômes restants disparurent et il revint à l'improviste, après avoir passé quatre ans dans le noir.
Malgré tous les efforts de ses parents, ses nombreux médecins,
et toutes les technologies disponibles à l'époque,
hey ne pouvait pas arriver plus tôt
à cette petite information cruciale qui le guérirait.
Ce patient était encore chanceux,
parce que chaque année,
un million et demi de vies pourraient être sauvées grâce au bon diagnostic.
C'est pour cela que nous nous battons chez Symptoma.
Les médecins ont permis au diagnostic de diagnostiquer
même des maladies rares dont on n'avait même pas entendu parler auparavant.
Il s'agit de fournir l'information cruciale au bon moment.
Donc à l'avenir,
nous diagnostiquerons même les maladies rares en quelques minutes ou jours, au lieu d'années.
Mais les technologies ne vont pas le couper; du moins, pas seul.
Nous avons besoin d'un nouvel état d'esprit pour surmonter les erreurs de diagnostic.
Vous devez reconnaître que les médecins ne sont pas tout-puissants;
les médecins sont humains, et l'erreur est humaine. Malheureusement, dans les soins de santé, les erreurs coûtent des vies.
Nous devons donc fournir aux médecins et aux patients
avec toutes les ressources, la sécurité, le temps et les outils pour mesurer et améliorer la qualité du diagnostic.
Alors rejoignez-nous et unissez vos forces et mettez nos connaissances en commun
afin de surmonter ce défi.
Si vous voulez aider à sauver des vies
la vie d'un million et demi de personnes chaque année,
partagez cette histoire, partagez cette vidéo dès maintenant.
Si vous êtes un patient, ayant déjà souffert d'une maladie rare,
partagez votre histoire avec moi et validez-la dans notre base de données.

Symptoma is the best & most promising eHealth solution
European Commission & Dutch Ministry of Health in 2016

Our founder, Jama Nateqi, was invited to speak in the European Parliament (in 2017) and in the German Bundestag (in 2019) about Symptoma and our mission.Notre fondateur, Jama Nateqi, a été invité à parler au Parlement européen (en 2017) et au Bundestag allemand (en 2019) de Symptoma et de notre mission.

Le symptôme est votre assistant de santé numérique.

Il vous aide à comprendre ce qui pourrait mal se passer si vous ne vous sentez pas bien. Indiquez simplement vos symptômes et répondez aux questions pour trouver des diagnostics possibles.

Le symptôme est basé sur 14 ans de recherche scientifique par des médecins et des scientifiques des données pour aider les patients à recevoir le bon diagnostic et le bon traitement.

Aujourd'hui, Symptoma est le vérificateur de symptômes le plus utilisé au monde parmi les médecins et les patients avec des millions d'utilisateurs et de recherches par mois. Sa précision diagnostique élève la barre dans son industrie et a été validée dans des publications scientifiques internes, externes et évaluées par des pairs comparant jusqu'à 107 vérificateurs de symptômes dans le monde, où Symptoma s'est clairement classé n ° 1.

OFFICE PARLEMENTAIRE D'ÉVALUATION

DES POLITIQUES DE SANTÉ

__________

RAPPORT

sur

le bon usage des médicaments psychotropes,

par Mme Maryvonne BRIOT, Députée

Diane


Avec ses enfants, elle parcourt le monde et plus particulièrement l'Asie depuis 2016, fuyant sans un sous, des menaces conjugales et l'engourdissement d'une société française autrefois exceptionnelle. Spécialiste et auteur, elle travaille sans relâche pour aider de nombreux enfants et adultes angoissés grâce à son site No-Angoisse et à sa participation à d'autres blogs référents sur le net. Elle combat ces poncifs sociétaux parmi les plus délétères: la surmédicalisation, la psychiatrisation de milliers de gens "sains d'esprit" et milite pour que les gens prennent conscience d'une nouvelle forme de tyrannie extrêmement toxique : la tyrannie du Cœur.

Diane No-Angoisse

Related Posts

Facteurs environnementaux source d’angoisse

Angoisses: Les gens, les Parents toxiques

Page [tcb_pagination_current_page] of [tcb_pagination_total_pages]

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Envoyer un message à Diane, maintenant 

>