Voici le test.

Etabli sur la base des recherches les plus récentes, le Test Voight-Kampff-Noa vous permet de savoir si vous êtes un angoissé conditionnel, un angoissé physiologique, ou un angoissé dépressif.

Si vous n'êtes "que" conditionnel, vous serez pleinement apte à guérir, moyennant évidemment des techniques précises.

Si vous êtes physiologique ou dépressif, ce sera plus délicat mais nous vous proposerons tout de même notre document-clé.

Si vous êtes dépressif physiologique (ou physio-dépressif), nous vous recommanderons de consulter d'autres que nous.

Related Posts

Facteurs environnementaux source d’angoisse

Angoisses: Les gens, les Parents toxiques

Page [tcb_pagination_current_page] of [tcb_pagination_total_pages]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

  1. Bonjour je fais des crises d’angoisse depuis 8 mois maintenant que sa dure sa a commencé car j’avais une otitte à l’époque je pensais que c’était quelque chose de grave que j’ai soigné chez orl j’ai consulté un médecin généraliste au début qui m’a ensuite orienté vers un gastro entérologue car j’avais des troubles digestif au même temps je ne savais pas encore ce que j’avais à ce moment là ! On m’avait prescrit un complément alimentaire+ anti-constipation pour 1 mois, une fois le traitement terminé j’avais toujours ce problème (crise d’angoisse ) je retourne voir mon médecin Il m’oriente vers un psychiatre il m’avait dit que c’est à cause du stress celui-ci me prescrit un stresam pour calmer mon stress pour 15 jours sa marche pour calmer mais ne règle pas le problème voilà maintenant 8 mois que sa dure et j’ai toujours ce problème de crise et tout ces symptômes (palpitations, difficultés à respirer, difficultés de concentration, peur de la mort, peur de devenir fou, du mal à m’endormir, des cauchemars la nuit …

    1. Bonjour Abdelouahd, de fameux médecins, le Dr Odent ou le Docteur Plantey, disent que, « hormis les urgences vitales, la médecine en général est porteuse de traitements et de postulats de santé « nocébos » c’est à dire que ce qui est censé faire du bien fait en fait du mal.
      Vous avez donc vu un ORL, un médecin généraliste, un gastro-entérologue et un psychiatre pour une otite et des problèmes digestifs… Bien sur, à la fin on vous colle tout ça dans la poubelle du stress avec un anxiolytique dont l’efficacité fait l’objet de débats et dont les effets sont encore peu caractérisés.

      D’abord, si ce n’est déjà fait et dans la mesure ou vous n’avez pas de pathologie très lourdes comme de la schizophrénie, des épisodes psychopathes, vous arrêtez tout de suite ce psychotrope de manière soit directe soit petit à petit, en fonction de la dose et de la durée. Avez-vous fait le test pour savoir si vos crises sont des crises d’angoisses conditionnelles ou des crises d’angoisse physio-dépressives?

      1. Re bonjour diane merci de m’avoir répondu ! Oui j’ai fait le test et c’est bien des crises d’angoisse conditionnelles 1/4 et ce qui me surprend c’est que depuis que j’ai visité le site no-angoisse.com j’ai comme l’impression que mes crises on diminué d’un coup ce que je n’est pas ressenti depuis des mois je c’est pas mais c’est rassurant après avoir lu votre témoignage évidement je ne prends plus aucun médicaments

        1. Bonjour Abdelouahd. C’est une très bonne nouvelle que vos crises vous laisse tranquille. Votre esprit ne demande qu’à allez mieux et là où il se sent mieux, il vous le fait savoir.
          Restez dans cet élan va être important. Je vous transmet sans contrepartie un écrit pour avancer. Celui-ci est un fondamental, disons, une très bonne base, pour guérir des angoisses sans psy, sans médocs. Vous l’aurez compris, pour moi l’angoisse conditionnelle n’est pas une « maladie », je dis « guérir » car l’angoisse génère une souffrance si déplaisante qu’elle est ressentie par beaucoup comme telle et donc ceux qui n’en n’ont plus se sentent comme « guéris ». Lisez ce document tranquillement quand vous êtes un peu posé, disponible. Tout ne sera pas une aide pour vous mais, je vous défi de me dire que rien ne vous a été précieux 🙂 Je met en place un répondeur vocal aussi. Nous pourrons échanger de vive voix.

  2. Jvé faire bref mais concis.

    Quand j’était plus jeune 9 ans demi et plus, parfois surtout le soir, j’angoissais un peu,
    et j’avais une fausse sensation de petit vertige… rien de grave ça finissais par passer.

    Quand j’était adolescent, du a quelque chose que j’avais fais, j’en est eu très peur et jme suis dis que j’allais mourir à cause de ça, j’ai passer une nuit horrible !

    Depuis ce jour j’avais développer au quotidien des angoisses, mais des angoisses difficile, je me sentais pas bien, j’avais très peur, je pensais que j’allais peut être mourir…

    Elle pouvais se déclencher comme ça juste en y pensent je crois, l’ors d’un effort intense, parfois sans raison, rarement de très grosse la nuit ou je me réveillais en sursaut, alors j’allais dehors respirer un bon coup et ça me calmais.

    Ces angoisses était peur qu’un truc est lâcher la haut au cerveau…
    Elle durais pas longtemps mais était intense.

    Plusieurs fois par jour parfois, pendent des années.

    Je vivais aussi des moment assez difficile, ça été un enfer mais je crois que ses moment difficile m’ont aider à tenir le coup, à l’époque la peur de mourir était intense, régulière…

    J’aimais j’ai penser au suicide, je me battais pour vivre mais jme disais que personne ne pouvais rien pour moi et que j’était mon propre docteur, ça été vraiment un enfer…

    Mais j’appréciais la vie et était heureux quand ça allais bien (heureux, veux dire content sans angoisses car j’avais des lot d’ennui qui me fessais oublier mes angoisses parfois), à l’époque je fabriquais des jeux sur papier ou faisais des labyrinthe ou bricolais, j’adorais ça !

    L’ors de mes 20 ans l’ors d’une visite que je devais faire dans un centre pour adulte, j’ai pas pus aller au bout, j’ai fais une grosse crise d’angoisses mais pas comme celle que je fessais, c’était une grosse crise de traque, j’avais le cœur qui bâtais au moins a 200 lol, suis rentrer épuisser chez moi dormir…

    Plus tard on ma mis sous paroxétine et bien que retissant à le prendre, j’ai découvert une semaine après que j’avais plus rien de rien, jour et la nuit, partie !!!

    Pendent des année j’ai vécus sans angoisses…

    En fin 2019, j’ai vécus un moment difficile du a une situation personnel dans mon logement, car je n’est jamais sue les entretenir, puis un jour des odeur de moisie sont venu et ont empester l’appartement, je pensais que c’était un vieux meuble pourrie en aggloméré car d’une expérience de mon précédent logement j’avais un clic laque qui à moisie ainsi car ça n’aime pas le froid ni l’humidité !

    Mais là, c’était peut être ça, mais surtout autre choses, les odeurs était intenable et sa me prenais au poumon, alors je respirais de petite quantité à la fois, puis ça ma déclencher des crise d’angoisses…

    Les crise ont reprise de plus belles, pendent ce temps là je fessais le nécessaire pour mettre tous sa au propres….

    Puis vers noel 2019, je me promenais dans un parc avec un ami, et une mega crise de panic c’est ajouter a la fête, ça été foudroyant !

    Là, c’était horrible, j’ai vraiment crus que j’allais y passer cette fois, car jme suis dis, c’est pas normale cette situation, ya un truc qui ne va pas, ça doit être très grave, jvé surement y rester….

    Palpitation importante, sensation de vertige, du mal a respirer, tremblement….
    J’ai fini a l’hosto, c’était rien, une crise de panic, ça fait très très peur !

    Sinon après les crise d’angoisse continu, mais elle sont pas comme celle que j’ai fais plus jeune, différente, sensation d’avoir du mal a respirer, puis sa d’éclanche la crise d’angoisses.

    Elles sont compliquer et varier, je les différencie bien toutes !
    Mais à expliquer, pas facile !

    Entre temps évidement j’en parle a mon médecin et lui raconte tous en détail !
    Il me prescrire un genre de xanax, je le prends une fois, coucher a la niniche et le lentement pareil tellement c’est fort, et je crois que j’en avais pris que la moities de 1.

    Alors plus tard j’en reprend un autre, mais là ça ne me couche même plus, pour els crise je sais pas si sa marche, j’ai préférer stopper net, jme suis dis c’est pas terrible ce truc et doit pas être très bon… les neuroleptique c pas top.

    Alors je lui demande un médoc pour dormir.

    Je fini par découvrir que celui ci me détends, je suis bien, je dors bien et fais pas de crise… entre temps j’augmente les dose…

    Je découvre aussi qu’il stop net d’impôt toute angoisses !

    Les angoisses que je fais souvent actuellement sont, j’ai une espèce de boule je sais pas trop ou, sous le cœur ou je sais pas, et je sans que la pression monte petit à petit, jusqu’à se que la crise arrive, jle laisse pas arriver, je prends le medoc quand je vois que sa va pas le faire, puis voila, fini, a pu, bye bye !

    Actuellement je prends du 2mg et même parfois 3mg de noctamide (Lormétazépam arrow) et sa agie env 24h et ça agie très vite 🙂

    Alors j’en prends 1 ou 2 fois par semaine, en gros, mais là j’en prends de plus en plus et j’essaye de limité car je veux pas tomber accro…

    Avec la crise du covid19, ça n’as rien arranger, avant, je sortais un peu, j’allais dans une association ou j’était bien comme je suis, puis dans une de jeu une fois par semaine, ça me fessais beaucoup de bien, puis avec tous ça, plus rien…..

    J’ai développer des rougeur (psoriasis je crois) sur la tete, j’en est partout)

    Entre temps je suis entrer en amitié avec une personne de mon asso (pas de jeu)
    et il ma beaucoup aider pour mon appartement et déménagement car j’ai par la suite déménager le 2 septembre 2020.

    Mais ou je suis, je vois quasiment jamais personne, les gents me manque, les gamin avec qui je suis bien, me manque, et je sais que tous ça et bien ça joue sur mes crise.

    Le manque d’activité aussi, bref cette situation me rends petit a petit dingue !
    Et sans le masque tu fais plus rien, je suis totalement entie masque et attestation qui sont une profonde atteinte à nos liberté !

    Voilà vous savez tous !

    Oui je crois que sa partira, mais pas dans cette saleté de crise bidon !
    Chui pas naïf en plus hein et informer de se qui se passe !

    J’ai toujours mon psoriasis, seule, angoisser, mais pas peur de la mort, rien a foutre !
    Elle a disparue quand j’ai appris ya un bon bout de temps que la mort n’existe pas comme ont l’entent, c’est en gros une âme dans un véhicule physique voila.

    Sinon moi je ser a rien, pas de but, pas d’ambition, pas vraiment d’amis ni copine (jamais), je veux pas d’enfants dans ce monde de psychopathe, mais j’adore les enfants et je me sens bien avec eux et je suis accepter !

    Voilà, je crois que tout y est, je sais pas combien de temps je vais tenir !
    La mort rien à foutre, au moins je souffrirais plus, je sers a rien et rejeter de presque tous le monde alors, si je Meur demain rien à faire du moment je souffre pas, voilà ma mentalité du moment, je vie car c’est pas encore ma limite, tans que sa va pas trop mal, que je peux tenir, je tient, je me fais aider, mais a par ça….

    Envie d’une révolution, de dézingué tous ces malade de satanistes et tous ces fou fendu du bocal, la mort me fais pas peur, mais je me foutrais pas en l’air pour rien !

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Envoyer un message à Diane, maintenant 

error: Content is protected !!